Anesthésie générale - Sédation intraveineuse - Anesthésie loco-régionale - Anesthésie locale

L'anesthésie est l'insensibilité à la douleur artificiellement induite par l'administration de gaz ou l'injection de drogues avant une intervention chirurgicale, un traitement médical ou des tests médicaux. Tous les types d'anesthésie sont administrés pour garder le patient dans un état confortable et indolore.

Il existe 4 types d'anesthésie : 

  • Anesthésie générale :
    L'anesthésie générale est le niveau de sédation le plus élevé. Il existe plusieurs types et niveaux de ce genre d'anesthésie. Sous anesthésie générale, vous serez totalement inconscient et plusieurs fonctions corporelles (p.ex. respiration) nécessiteront une assistance artificielle.

  • Sédation intraveineuse :
    Selon la procédure, le niveau de sédation peut varier de minime (vous vous sentez somnolent mais êtes encore capable de parler) à profond (endormi). La différence avec l'anesthésie générale est que la respiration peut être lente, mais le patient ne sera jamais dépendant de la respiration artificielle. Quelques heures après la procédure, le patient revient à son état normal et n'a pas subi les effets secondaires et complications de l'anesthésie générale.

  • Anesthésie loco-régionale :
    Une anesthésie loco-régionale est un type de gestion de la douleur qui engourdit de grandes parties du corps (p.ex. le bas du corps) tout en gardant le patient conscient. Ce type d'anesthésie comprend les blocs centraux et les péridurales mais sont rares en chirurgie esthétique.

  • Anesthésie locale :
    L'anesthésie locale est une injection unique de médicament qui engourdit une petite zone du corps tout en gardant le patient réveillé et conscient. Ce type d'anesthésie est généralement utilisé pour des chirurgies mineures (moins invasives) ou en combinaison avec un autre type d'anesthésie.

L'importance d'être à jeun avant une anesthésie

Si vous avez mangé, il y a un risque que le liquide gastrique pénètre dans les poumons lorsque vous serez anesthésié. Par conséquent, vous devez toujours être à jeun avant une sédation intraveineuse ou une anesthésie générale. Il est strictement interdit de manger, boire ou fumer jusqu'à 8 heures avant l'intervention.

Informations aux patients